Historique (suite)

eee

Une certaine forme de nomadisme… 

Il est intéressant de relever que l’Église évangélique des Écluses ne s’est pas toujours retrouvée au même endroit à Bienne. Ainsi, elle a déménagé à plusieurs reprises en raison de sa croissance et s’est notamment rassemblée dans des locaux sis à la rue de la Plaenke, où le centre Manor se dresse dorénavant. Concernant son lieu de culte actuel, un ancien entrepôt rénové, l’Eglise l’a acquis en mai 1996 et s’y retrouve depuis lors pour les célébrations hebdomadaires et de nombreuses autres activités.

Une spécificité historique
Pendant le premier siècle de son histoire, l’Église francophone n’avait volontairement pas de pasteur. En effet, des laïcs assumaient tous les ministères habituellement exercés par des pasteurs, d’où son ancien nom d’« Assemblée de frères ». Ce n’est qu’en 1977 que l’Eglise s’est assuré les services d’un pasteus, d’abord à mi-temps. Dorénavant, ayant notablement grandi, l’Église fonctionne avec deux pasteurs, soutenus par une diacre dans leurs tâches. En parallèle, divers conseils bénévoles se retrouvent régulièrement pour assurer le fonctionnement optimal de l’Église.

fleches-gaucheRetour

 Edif Podcast Agenda